MS=ms70786492
*
TOP_2015

Menu
INFO GENERALE : Dany Weitz, l'héritier
13/9/2010 14:00:00 (2144 lectures)

Avec le départ de Claude Meier au HDH, c'est Dany Weitz qui va prendre en main l'encadrement de l'équipe réserve de l'ATH, vice-championne de France de N3 la saison dernière. Un nouveau défi pour ce passionné de formation.

« C'est un héritage difficile... Ce n'est pas simple de succéder à M. Meier. » Dany Weitz, qui nourrit une complicité certaine avec son prédécesseur, notamment à travers leurs missions communes au comité du Bas-Rhin, n'a pas trop hésité avant de se lancer. « Il y aura de nombreuses jeunes joueuses dans l'effectif, c'est ça qui m'a incité à accepter. »

Dany Weitz : « Ce qui me plaît, finalement, c'est tout ce stress lié à la compétition du week-end. C'est ça qui manque quand on est en vacances. (Photo DNA - Bernard Meyer) DNA du lundi 13 septembre 2010



« C'était une aventure formidable »
Il faut dire que Dany Weitz a aussi vécu une saison assez fabuleuse avec son groupe des -18 ans, une catégorie d'âge qu'il aura accompagné durant huit ans.
En compagnie de Marc Faveeuw, il a emmené son groupe jusqu'en finale du championnat de France. « Relationnellement, c'était une aventure formidable. Sur le plan humain, avec les joueuses et les parents, nous avons vécu des moments très forts et ça ne s'oublie pas. Il y a juste cette petite frustration d'avoir perdu un seul match, le dernier, mais Dijon était plus fort et il n'y a pas de regret à avoir. »
C'est pour vivre ce genre de moments que Dany Weitz a pris place sur un banc de touche depuis une vingtaine d'années. L'histoire a commencé à Bischwiller et à Haguenau avant de se poursuivre à Truchtersheim, une suite logique à son parcours de joueur à Brumath, au Neuhof, à Bischwiller et à Truchtersheim.
« Ce qui me plaît, finalement, c'est tout ce stress lié à la compétition du week-end. C'est ça qui manque quand on est en vacances. Des gens m'ont donné cette passion de partager mes idées et de vivre les choses intensément. Et puis, c'est aussi une façon de nouer des relations avec pas mal de monde, même si on ne fait jamais l'unanimité. »
Ce plombier employé par la commune de Bischwiller (où il avait emmené son équipe féminine en N2), aborde cette nouvelle saison avec prudence.


« Le maintien et après on verra »
« Pour moi, ça ne changera jamais, nous allons déjà viser le maintien et après on verra. C'est difficile d'avoir de grands projets avec une équipe réserve, car nous sommes tributaire de la "une". L'an dernier, c'était presque une fin de cycle et nous allons devoir en commencer un autre. Certaines vont découvrir la N3, se confronter pour la première fois à des joueuses adultes et il faut savoir que nous n'avons le droit d'aligner que quatre joueuses de plus de 21 ans. »
Un discours que n'aurait pas renié Claude Meier. « On a le même point de vue sur pas mal de choses. Malheureusement, nous serons adversaires sur deux matches cette saison. Mais ce sera juste le temps du match. »
Une chose est sûre, Dany Weitz, lui, fera de son mieux pour faire progresser son groupe afin de regoûter, ensemble, à l'ivresse des sommets.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
 
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom_logos_webmaster
FFHB LFH LNH LAHB site Handball 67 site HAND Zone Localisation des gymnases de hand avec GO'HAND
© Graphique et Design : WORLDSOFT-CMS-Website - Site optimisé  pour IE - Mozilla - Chrome - Safari
Webmasters: ATH, Guy Lagache •Email :
ag.lagache@orange.fr  Dominique Lagache • www.capelsa.net • Email : info@capelsa.net
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail