MS=ms70786492
*
TOP_2015

Menu
INFO GENERALE : Quand Eus se met au vert
18/11/2013 22:26:00 (1031 lectures)

Eus Popovici (main levée) et ses coéquipières de l’ATH ont vécu une soirée marquante.  Photo DNA
Eus Popovici (main levée) et ses coéquipières de l’ATH ont vécu une soirée marquante. Photo DNA

Portées par un formidable public – plus de 800 personnes à Truchtersheim -, les filles de l’ATH ont eu la réaction espérée en s’imposant contre Aunis. Et leur gardienne, Eus Popovici, aura eu un rôle décisif.



On peut vivre plein de choses différentes dans un match de handball. On peut douter, on peut prendre confiance, on peut s’effondrer, on peut se redresser. Les joueuses de l’ATH ont vécu un peu tout ça samedi soir contre Aunis, mais pas forcément dans cet ordre.

« Il faut parler, crier, s’encourager, manifester sa joie »

Comme un symbole, le match vécu par Eus Popovici. La gardienne roumaine de l’ATH a traversé un premier quart d’heure cauchemardesque avant de céder sa place à Frédérique Forgues, un seul arrêt venant s’inscrire dans ses statistiques.

« Je ne suis pas bien entrée dans le match, dira-t-elle plus tard. Je ne sentais pas bien la balle. Mais c’est un ensemble de choses, on était obligé de gagner, cela donne de l’émotion, on ressentait une certaine pression.

« J’ai fait des fautes, mais la défense aussi : on fonctionne ensemble en fait, c’est aidez-moi et je pourrais vous aider. »

Un quart d’heure sur le banc, plus le temps de la mi-temps pour cogiter, pour observer avant de reprendre place devant le cadre de bois.

« Je me suis parlée, je me sentais à nouveau bien, je me suis peut-être concentrée un peu plus, j’ai aussi pu observer les tirs des adversaires en première mi-temps. »

C’est à partir de la 40e , à peu près, qu’Eus Popovici va entamer son festival, faisant réagir d’aise les 800 spectateurs du centre sportif du Kochersberg. Il y a eu des arrêts spectaculaires, dont l’impact sourd sonne et résonne, il y en a eu d’autres moins flamboyants, mais tout aussi efficaces.

« Mon style, c’est d’attaquer la balle et les arrêts sont arrivés comme ça, mais je ne sais pas vraiment pourquoi. »

Peut-être est-ce simplement « un ensemble de choses ». Car autant la défense de l’ATH était en souffrance en première période (19 buts encaissés), osant la générosité pour son adversaire, autant elle aura été économe pour lui ensuite (8 buts encaissés).

« On a vu Manon Lhou Moha ou Aline Varinot plonger à terre pour s’approprier un ballon, on a vu Roseline Ngo Leyi couper les trajectoires, on a vu des corps souples et solides face aux coups adverses.

« C’est une question d’attitude, poursuit Eus Popovici. On a su montrer notre détermination, notre motivation. Il faut parler, crier, s’encourager, manifester sa joie quand on marque un but.

« C’est peut-être aussi ça qui manquait dans nos trois derniers matches. Et puis, il y a eu les spectateurs qui ont été très importants : leurs encouragements comptent beaucoup pour nous. »

Eus Popovici avait aussi réussi un bon match contre Chambray il y a quinze jours, mais cette fois-là, il n’avait pas tourné dans le même sens.

« On fait un sport collectif, je m’en fiche de mon travail si l’équipe ne gagne pas. Une victoire se construit avec tout un groupe, les quatorze joueuses, mais aussi Bénou (Ducrocq) , Dany (Weitz) et Sophie (Marangé). »

Samedi soir contre Aunis, la gardienne de l’ATH aura signé treize arrêts en seconde période. Des arrêts qui, en plus d’être nombreux, auront été décisifs, cette fois, puisque son équipe a gagné.

Mais tout cela s’est peut-être passé de cette façon pour une unique raison. Un maillot vert. « Fred (Forgues) s’est dit qu’on pourrait jouer en vert pour changer, comme on venait de perdre trois fois de suite en orange.

« Moi, je suis très superstitieuse et je me suis dit que si on joue avec un autre maillot, c’est sûr, on allait gagner. »

De l’orange au vert, sans passer par le rouge, l’ATH d’Eus Popovici, loin d’avoir marqué le stop, continue sa route en marche avant.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
 
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom_logos_webmaster
FFHB LFH LNH LAHB site Handball 67 site HAND Zone Localisation des gymnases de hand avec GO'HAND
© Graphique et Design : WORLDSOFT-CMS-Website - Site optimisé  pour IE - Mozilla - Chrome - Safari
Webmasters: ATH, Guy Lagache •Email :
ag.lagache@orange.fr  Dominique Lagache • www.capelsa.net • Email : info@capelsa.net
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail