MS=ms70786492
*
TOP_2015

Menu
INFO GENERALE : Une nouvelle ère
22/5/2014 16:45:00 (2045 lectures)

Roland Bohn, le président, et Bénédicte Ducrocq, l’entraîneur, vont quitter leur fonction respective à l’ATH tout en restant présents au club pour guider leurs successeurs.5

Après neuf années de présidence, où il aura notamment mené à bien la fusion entre Achenheim et Truchtersheim, Roland Bohn a souhaité prendre un peu de recul, une décision mûrie depuis deux ans.

Il sera remplacé à la tête du club par David Cochin, l’actuel président de la commission des jeunes. Mais avant de devenir président-délégué, il a quelques messages à passer.

« Certaines attitudes sur le terrain sont mal passées auprès des spectateurs »



❏ UNE SAISON AMÈRE. – « Je suis amer pour les bénévoles qui se sont investis, pour les entraîneurs et certaines filles qui ont donné le meilleur d’elles-mêmes, pour les personnes qui nous aident, y compris les collectivités et nos partenaires.

Je suis très déçu que certaines joueuses cadres n’ont pas su se faire violence pour évoluer en équipe, d’autres n’ont pas pu franchir le cap de la D2. Il nous a manqué de la discipline, de la rigueur. Certaines attitudes sur le terrain sont mal passées auprès des spectateurs. »

❏ UN RECRUTEMENT EN QUESTION. – « Notre recrutement n’a pas été très heureux. L’équipe paraissait soudée, mais elle a manqué de hargne et il n’y avait pas de patron sur le terrain. Sur le papier, on avait l’équipe pour se maintenir. "Bénou" (Ducrocq) a toujours fait confiance à ses joueuses et certaines ne lui ont pas rendu la pareille. »

« Quelqu’un de reconnu par ses pairs »

❏ UN ENTRAÎNEUR PROFESSIONNEL. – « Depuis le début, je me suis engagé avec "Bénou", qui est l’âme d’Achenheim, comme entraîneur et, ensemble, on a décidé de changer de cap, de choisir un entraîneur à plein temps.

Il sera responsable de la "une", mais aussi de la formation et va s’engager pour plusieurs années. C’est quelqu’un de reconnu par ses pairs et qui connaît bien toute la filière féminine. Dany Weitz sera son adjoint. »

❏ L’AVENIR. – « L’objectif sera de remonter en D2 dans les deux ans. On va reconstruire avec des jeunes qui seront encadrées par quelques joueuses d’expérience (*).

En même temps, on va poursuivre le projet territorial d’aller vers Strasbourg avec le but d’y retrouver un jour une équipe en D1. »

L'ATH a choisi un nouveau cap tout en gardant le lien avec le passé et le présent. Reste à observer de quoi sera fait l’avenir.

(*) Aline Varinot, Ana Djuric (Octeville) et Roseline Ngo Leyi (Fleury) ne seront pas les seules à partir.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
 
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom_logos_webmaster
FFHB LFH LNH LAHB site Handball 67 site HAND Zone Localisation des gymnases de hand avec GO'HAND
© Graphique et Design : WORLDSOFT-CMS-Website - Site optimisé  pour IE - Mozilla - Chrome - Safari
Webmasters: ATH, Guy Lagache •Email :
ag.lagache@orange.fr  Dominique Lagache • www.capelsa.net • Email : info@capelsa.net
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail