MS=ms70786492
*
TOP_2015

Menu
INFO GENERALE : Portrait Jelena Markovic
26/8/2015 22:30:00 (1311 lectures)

Après Kristyna qui a très gentiment répondu aux questions de Dominique, c'est au tour de Jelena de nous raconter quelques tranches de sa jeune existence. Merci Jelena !

Bonjour Jelena, heureux de m'entretenir avec toi... Pour commencer cet interview, si tu nous parlais de toi ? ...

Hello et merci... Cela me fait également plaisir de répondre à tes questions.

Comme tu le sais déjà, mon nom est Jelena Markovic et je suis originaire du Monténégro. Je suis née à Podgorica (capitale du pays) le 20/04/1990. J'ai fait trois ans d'études supérieures dans le domaine de l'économie, les finances et le management.



Au cours de ces trois dernières années tu as connu trois pays différents (La Croatie - Zagreb, La Slovaquie - Michalovce puis l'Allemagne - Blomberg-Lippe) : tes impressions sur ces trois différents championnats ? Et les raisons de ton temps de jeu plus faible l'année dernière en Allemagne ?

Effectivement, j'ai changé trois fois de suite de pays (4 avec le France maintenant...). Pour ce qui est de la Croatie, il y a eu très peu de changement avec le Monténégro, ce sont les mêmes écoles de handball. En Allemagne ce fut très différent. Le jeu est beaucoup plus rapide. Même si j'ai moins joué effectivement l'année dernière, ce fut une superbe expérience de jouer en Bundesliga1 et de découvrir l'Allemagne. J'ai eu un super coach et j'ai fait des entrainements de très grandes qualités. A la fin de la saison (ndlr, le club finira 7ème de son championnat) 8 joueuses ont quitté le club, et en total accord avec le club j'ai fait de même. Je voulais connaitre autre chose et surtout aller dans un club où je pourrais avoir plus de temps de jeu. Ainsi l'année dernière, même si mon temps de jeu a diminué, a été une très bonne année et très enrichissante.

Comment te sens tu actuellement, prête pour une nouvelle et longue année ?    

Je me sens parfaitement bien, le handball est ma passion et mon métier, et je sais ce que j'ai a faire pour cela. Ce dont je suis sûre, c'est que si nous connaissons le succès souhaité, et bien l'année ne sera pas longue ! Nous avons besoin de travailler dur toutes ensemble et cela portera forcément ses fruits...

Question inévitable : pourquoi ce choix de l'ATH en "troisième" division après avoir connu la Bundesliga ?

Pour être honnête, j'ai eu de nombreuses autres propositions, tant du coté de l'Allemagne (plusieurs sollicitations) que d'autres pays. Mais j'ai beaucoup parlé avec Aurélien, mon manager et aussi Tanja (ndlr Kiridzic). Tanja m'a dit beaucoup de bien de l'ATH, des ses ambitions et j'ai voulu connaitre un tel club aussi "familial", honnête mais aussi professionnel dans lequel j'aurai plus de temps de jeu, ce qui est le plus important. De plus la France est un pays "sûr", ce qui est aussi à prendre en compte quand on vient seule comme moi et j'avais vraiment envie de jouer en France; et même si ce n'est qu'en D3, cela ne veut pas dire que l'on ne va pas monter. C'est juste un début, et chaque début est difficile, mais je suis persuadée que je vais vite progresser. Et pout finir, Strasbourg est si "pretty" (jolie).

Tes premières impressions sur cette région, ton nouveau club, tes nouvelles co-équipières, le coach, le président...

Concernant l'ATH, j'ai vraiment une grande considération pour ce club, tout comme pour le président, le coach, l'équipe et de tous ceux qui font vivre le club. Les filles sont super sympas avec moi, me traduisent les consignes du coach tant à l'entrainement que pendant les matchs. Ce club est très "professionnel", le coach est très compétent, ce qui me plait car nous pratiquons de super entrainements. J'essaie également de me "fondre" le plus rapidement possible dans l'équipe afin d'être opérationnelle dès le début de la saison.

Que fais tu quand tu ne joues pas au handball ?

En dehors des entrainements et de la compétition, j'adore être avec ma famille naturellement. Mais quand je ne suis pas au Monténégro et que j'ai du temps libre, j'aime beaucoup lire, mais aussi écouter de la musique et passer du temps avec mes ami(e)s.

Quels sont tes objectifs pour la fin de la saison (d'un point de vue sportif mais aussi personnel) ?

Nous verrons comment va se dérouler cette année. Si le club est satisfait de moi et que je m'y plais, je pourrai bien sur prolonger...Mais je ne veux (peux) me projeter de la sorte, j'attends de voir ce quil va se passer tout d'abord. A moyen terme, bien sûr mon objectif est de continuer le handball, de finir un jour mes études, de fonder une famille et de me faire plaisir dans mon travail.

Merci beaucoup Jelena pour ta collaboration et ta sincérité, et plein de bonnes choses pour l'année à venir...

De rien et merci à toi aussi pour tes souhaits... Au plaisir  !

Un grand merci à notre "interviewer /  traducteur" Dominique Bégin.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
 
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom_logos_webmaster
FFHB LFH LNH LAHB site Handball 67 site HAND Zone Localisation des gymnases de hand avec GO'HAND
© Graphique et Design : WORLDSOFT-CMS-Website - Site optimisé  pour IE - Mozilla - Chrome - Safari
Webmasters: ATH, Guy Lagache •Email :
ag.lagache@orange.fr  Dominique Lagache • www.capelsa.net • Email : info@capelsa.net
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail