MS=ms70786492
*
TOP_2015

Menu
INFO GENERALE : Interview Roxanne
5/9/2015 12:34:01 (1246 lectures)

Après les nouvelles recrues Jelena et Kristyna, Dominique Bégin s’est invité chez la gardienne de l'ATH Roxanne Frank. Avec beaucoup de naturel, Roxanne s’est prêtée au jeu des questions / réponses …

La semaine prochaine, nous rendrons visite à ...??

Bonjour Roxanne et très heureux de pouvoir m'entretenir avec toi ... Tu peux te présenter rapidement ? A quel âge as-tu commencé le hand ? Quels ont été tes clubs successifs ? Tu as toujours été gardienne ou tu as débuté sur le terrain ?

Bonjour, ravie de pouvoir répondre à vos questions. Je m'appelle Roxanne Frank, j'ai 17 ans, je suis née à Mulhouse le 14 janvier 1998. J'ai deux sœurs Emma 10 ans et Mélanie 20 ans et j'habite à Strasbourg. Il n'y a pas de handballeur dans la famille, j'ai commencé grâce à mon meilleur ami Yanis qui m'a proposé d'aller au mercredi du hand à Soultz. J'avais neuf ans et ça m'a tout de suite plu. Mon club de début a donc été le SBH: Soultz Bollwiller Handball (So/Bo/Gueb à l'époque). À  14 ans   je suis rentrée au pôle espoir de Strasbourg et j'ai donc naturellement changé de club. J’ai joué à Colmar pendant 2 ans puis rejoint l'ATH l'année dernière. A Soultz, je jouais sur le terrain en équipe mixte en moins de 10 ans mais on ne me faisait pas beaucoup de passe et les garçons jouaient souvent trop "perso". A un moment je suis allée au but, j'ai fait un arrêt et tout le monde m'a applaudi. J'étais contente mais je ne passais pas encore tout mon temps au but ! En moins de 12 ans j'étais sur le terrain lorsque que Léonore, mon binôme, était au but et inversement. C'est seulement en moins de 14 ans que j'ai pris conscience qu'on avait besoin de moi. Personne ne voulait aller au but, je n'avais pas peur de la balle donc j'y suis allée et depuis j'y suis restée.



 Arrives tu à bien concilier sport et études ? Vers quelle orientation te diriges-tu ?

J'arrive à concilier les études et le sport grâce au lycée Pasteur qui a mis en place un projet sur trois ans, c'est-à-dire que je fais ma première S et ma terminale S en trois ans au lieu de deux. Les profs sont aussi plus compréhensifs vis-à-vis des retours de stages et des cours à rattraper. Grâce à ce fonctionnement, j'ai obtenu le premier prix de l'éducation attribué par l'académie des sports de Strasbourg qui récompense les élèves performants au niveau sportif, scolaire et social.
J'ai pour projet d'aller dans un centre de formation et de devenir handballeuse professionnelle.
 

Tu as vécu un grand moment en tant que joueuse de l'équipe de France en Macédoine aux championnats "U18" notamment en étant la seule équipe à battre le Danemark (ndlr futur vainqueur - et Roxanne finira MVP de ce match...). Tu peux nous parler un peu de cette aventure, des frustrations mais aussi des joies avec une 7ème place à l'arrivée ?

Avec cette septième place à l'arrivée, il y a forcément des frustrations. Notre objectif était la 5ème place et on l'a raté de peu car je pense que l'on aurait pu y arriver. Forcément Je suis frustrée mais je suis également contente car dans cette compétition j'ai pu me lâcher et me faire plaisir. Il y a aussi eu des grandes joies comme la victoire contre le Danemark qui à mon sens prouve que notre équipe a encore beaucoup de ressources à utiliser. Ça prouve aussi que dans le sport rien n'est joué et qu'il ne faut pas prendre de haut l'adversaire mais toujours rester humble.
Cette aventure m'a appris c'est qu'il y avait encore beaucoup de travail à accomplir, qu'il ne faut jamais baisser les bras et continuer son chemin.
Apprendre à vivre à 16 n'est jamais simple mais l'ambiance dans cette équipe était très bonne. Les filles ont chacune un caractère différent mais quand on est sur le terrain on joue en équipe et c'est ce qu’il faut retenir de cette compétition: apprendre à jouer ensemble.
Si je pouvais définir cette aventure je dirai qu'elle est hors du commun, extraordinaire et surtout très enrichissante.
Je suis également très fière d'avoir eu la récompense de meilleure joueuse contre le Danemark!
 

Quelques mots sur la saison passée où tu t'es retrouvée propulsée sur le devant de la scène plus vite que prévu suite à la blessure de Fred ? Eus aura été une bonne conseillère ?

Avec la blessure de Fred je me suis retrouvée plus vite que prévu dans l'équipe. Ça m'a mis une pression supplémentaire. Il fallait que je sois à la hauteur de mon rôle de dernier rempart de l'équipe. J’avais des responsabilités, ça m'a permis de progresser. Eus a été une très bonne conseillère, elle m'a aidé à gérer ce rôle si particulier et le stress.
 

Une nouvelle saison s'annonce avec Fred cette fois en binôme ... Impatiente de commencer ?

Je suis vraiment impatiente de reprendre, de rejouer avec les filles. On a un bon groupe cette saison avec les nouvelles recrues. Les filles ont l'air d'être prêtes et affûtées, je pense que cela va nous permettre de jouer le haut du tableau. Pour ma part, l'objectif est de faire mieux que l'année dernière.
 

Tu as certainement déjà du être contactée par des centres de formation ?

Non,  aucun centre de formation ne m'a encore contacté.
 

As-tu eu quand même un peu de temps pendant tes vacances pour "recharger les accus" en famille (que tu ne dois pas beaucoup voir au cours de l'année) ?

Avec le championnat d'Europe et les différents stages, je n'ai pas beaucoup vu ma famille, mais le peu de temps passé ensemble, j'en ai bien profité. Mais bon, une semaine et demi de vacances c'est quand même très court ! Heureusement ils sont avec moi au quotidien pour m'encourager et me soutenir et je les en remercie.
 

Le hand prend beaucoup de ton temps (et je te souhaite que cela continue...), mais tu as bien d'autres centres d'intérêts ?

Mis à part le handball j'aime bien passer du temps avec mes amis et ma famille et me balader.
 

As tu déjà pensé à "l'après hand" que tu veux je pense repousser le plus loin possible ... Une activité particulière t'attirerait ?

Bien sûr, je souhaite pratiquer le hand le plus longtemps possible, mais mes parents ne cessent de me répéter que je ne pourrais pas vivre en tant que handballeuse professionnelle toute ma vie, donc forcément il faut réfléchir à l’après hand. J’envisage de me lancer dans de longues études, peut-être Sciences-Po, biologiste ou ingénieur mais je n'ai pas encore d'idées précises de métier.

Merci Roxanne pour toutes ces réponses et bonne saison !

Merci à toutes celles et ceux qui me soutiennent.


Retour Version optimisée pour imprimer Envoyer cet article à un(e) ami(e) Version optimisée pour imprimer
 
Les articles et commentaires publiés ici sont sous la responsabilité, sans restriction de l'auteur respectif.
bottom_logos_webmaster
FFHB LFH LNH LAHB site Handball 67 site HAND Zone Localisation des gymnases de hand avec GO'HAND
© Graphique et Design : WORLDSOFT-CMS-Website - Site optimisé  pour IE - Mozilla - Chrome - Safari
Webmasters: ATH, Guy Lagache •Email :
ag.lagache@orange.fr  Dominique Lagache • www.capelsa.net • Email : info@capelsa.net
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail